Vascular Infrared Light Therapy

Vascular Infrared Light Therapy involves the use of light in the infrared spectrum- whose application over the skin causes blood vessels to dilate, increasing local circulation to regions with compromised blood flow.

We use this technology, along with Pulsed Electromagnetic Field Therapy and Neurostimulator, to help us resolve peripheral nerve damage, metabolic nerve dysfunction and all forms of neuropathies, including diabetic neuropathy.

Nerves will not heal or regenerate if they do not have sufficient quantities of oxygen and glucose necessary to fuel their recovery. This technology easily reliably increases the amount of oxygen and glucose delivery to cells through vastly increased blood flow volume.

How it works

Infrared light photons, the units of measurement for light energy, penetrate the skin traveling deep into the muscles beneath. The light pierces circulating hemoglobin molecules in red blood cells causing them to release a chemical called Nitric Oxide into the blood vessels locally. The nitric oxide reacts with the vessel walls, causing them to relax, thus allowing more blood to flow in the region.

Treatments with vascular infrared light therapy take 20 minutes to complete, causing immediate blood vessel dilation. Then the PEMF and neurostimulator go to work performing the nerve regeneration and healing process, now that an ample supply of oxygen and glucose are available to work with.

Importance of Infrared Light Therapy in Nerve Regeneration

Vascular infrared light therapy causes another very important effect when its light photons come in contact with damaged or dysfunctional nerves. Its’ application interacts with mitochondria, the energy-producing components of nerves, causing them to produce more energy to power the healing and regeneration functions the nerves will undergo, stimulated by the other therapies mentioned above. This increase in energy production is possible due to the infrared light’s work dilating blood vessels, thus providing vastly more oxygen and glucose molecules. Oxygen and glucose interact in a process termed the “Kreb Cycle”, to produce ample amounts of energy molecules called ATP.

Malfunctioning nerves are producing less energy than required for normal function, with metabolically or physically damaged mitochondria. Some of this damage could be caused by decreased blood flow to the nerves, with the detrimental lack of essential oxygen and glucose delivery. The result is nerve pain, pins/needles sensations, or loss of feeling with numbness. Such nerve malfunction in the legs is a primary cause for elderly to fall, not able to feel their feet the way that they should.

Vascular infrared light therapy plays a small role in our treatment and resolution of nerve damage, but it is a very important role. Without it, nerves would not respond to treatments.


THÉRAPIE VASCULAIRE PAR INFRAROUGE

La thérapie vasculaire par infrarouge est l'utilisation du spectre infrarouge de la lumière. Son application sur la peau provoque la dilatation (expansion) des vaisseaux sanguins, ce qui augmente la circulation locale dans les régions où le débit sanguin est compromis.

Nous utilisons la thérapie vasculaire par infrarouge pour nous aider à :

- Augmenter la circulation locale dans les tissus lésés ou cicatriciels

- Évacuer les déchets métaboliques douloureux (détoxification)

- Évacuer l'infection 

- Évacuer l'inflammation/œdème chronique

- Détendre les muscles sérieusement raidis 

Nous utilisons également la thérapie vasculaire par infrarouge, la thérapie par champs électromagnétiques pulsés et la neurostimulation pour nous aider à résoudre les lésions nerveuses périphériques, les dysfonctionnements nerveux métaboliques et toutes les formes de neuropathies, y compris celle induite par le diabète ou la chimiothérapie.

Les nerfs ne guérissent pas et ne se régénèrent pas s'ils n'ont pas suffisamment d'oxygène et de glucose pour assurer leur rétablissement. Cette technologie augmente facilement et de façon fiable la quantité d'oxygène et de glucose transportés dans les cellules grâce à un débit sanguin considérablement accru.

Description du processus 

Les photons infrarouges, les unités de mesure de l'énergie lumineuse, pénètrent la peau pour atteindre les muscles en profondeur. La lumière traverse les molécules d'hémoglobine dans les globules rouges, les amenant à libérer une substance chimique, l'oxyde nitrique, dans les vaisseaux sanguins avoisinants. L'oxyde nitrique réagit avec les parois des vaisseaux, ce qui entraîne leur dilatation (relâchement) afin de permettre une meilleure circulation sanguine dans cette région.

Les traitements de thérapie vasculaire infrarouge durent 20 à 40 minutes, et engendrent une dilatation immédiate des vaisseaux sanguins. Ensuite, nous effectuons une thérapie par champs électromagnétiques pulsés, une neurostimulation, une thérapie de renforcement cardiovasculaire, ou une combinaison de toutes ces thérapies, afin d'engager le processus de régénération nerveuse et de guérison musculaire.

Importance de la thérapie par infrarouge dans la régénération nerveuse 

La thérapie vasculaire par infrarouge entraîne un autre effet très important lorsque les photons lumineux entrent en contact avec des nerfs endommagés ou dysfonctionnels. Son application interagit avec les mitochondries, composants des cellules nerveuses qui produisent de l'énergie, en favorisant une plus grande production d'énergie afin d'alimenter les processus de guérison et de régénération des nerfs qui ont été stimulés par les autres thérapies mentionnées ci-dessus. Cette augmentation de la production d'énergie est possible grâce à la dilatation des vaisseaux sanguins, par les rayons infrarouges, qui permet de fournir beaucoup plus de molécules d'oxygène et de glucose. L'oxygène et le glucose interagissent dans un autre processus, le « cycle de Krebs », pour produire de grandes quantités de molécules d'énergie appelées ATP.

Les nerfs défaillants ne produisent pas suffisamment d'énergie pour un fonctionnement normal, en raison des mitochondries endommagées métaboliquement ou physiquement. Une partie de ces dommages pourrait être causée par une diminution du débit sanguin vers les nerfs qui, par conséquent, entraîne un manque néfaste d'oxygène et de glucose. Cela cause alors une douleur nerveuse, des sensations d'épingles/aiguilles ou une perte de sensation avec engourdissement. Un tel dysfonctionnement nerveux dans les jambes est l'une des principales causes de chute chez les personnes âgées, car elles sont incapables de sentir leurs pieds comme elles le devraient.

La thérapie vasculaire par infrarouge joue un petit rôle dans le traitement et la résolution des lésions nerveuses, mais c'est un rôle très important. Sans celle-ci, les nerfs ne répondraient pas aux traitements.

     

     

Back to top